AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Roi Lion 4, La Guerre des Clans
Coucou toi ! ♪

Nope ! Ne te cache surtout pas ! Je crois que je te reconnais... Mais je n'en suis pas sure. Tu ne voudrais pas m'aider à t'identifier ? C'est simple, si je te connais déjà, tu cliques sur "Connexion" et tu me rafraichis un bon coup la mémoire ! Si ce n'est pas le cas et que c'est la première fois que tes petits coussinets parcourent le forum, tu cliques sur "S'inscrire" et tu viens te présenter, pour que je te connaisse.

Ne t'en fais pas, d'habitude, je n’oublie personne. Mais là, tu es flou dans mon petit esprit...
Si tu es nouveau, va lire les réglements, te présenter et présenter ton personnage. Ensuite, si tu es perdu, les membres du St@ff (visibles sur la Page d'Accueil) sont là pour t'aider ! Choisis celui que tu préfères et pose-lui tes questions !

A bientôt j'espère ! ♫


Incarnez un lion, un guépard ou une hyène et intégrez un clan. Le Roi de la Terre des Lions, Kovu, est menacé par les clans ennemis. Saurez-vous aider Kovu ? Où à l'inverse essayerez-vous de devenir à votre tour roi de la Terre des Lions ?
 

Partagez | 
 

 J'étais légere comment l'air, jusqu'à ce qu'on coupe mes ailes. [PV Uvuvi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ua
~ Nouveau(elle) Venu(e)
~ Nouveau(elle) Venu(e)
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 19
Localisation : En Guyane, loin, très loin de vous.

Feuille de personnage
Rang:
Relations:
Age:

MessageSujet: J'étais légere comment l'air, jusqu'à ce qu'on coupe mes ailes. [PV Uvuvi]   Sam 15 Mar - 19:59


Ua était partit se promener un peu plus loin que prévue. Un peu trop loin, même. La pauvre malheureuse s'était perdue. Elle errait sur les terres des Exilés et ne savait pas part où repartir. Elle se trouvait prêt d'une rivière et elle voyait bien la tête de quelques crocodiles dépasser. Elle se dépêcha de partir un peu plus loin. Elle était épuisée, ça faisait bien trois heures qu'elle marchait sous le soleil ardant. Ses brûlures la faisait souffrir. Les lionnes du clan lui avait pourtant dit de ne pas rester au soleil, que ça peau était trop sensible. Elle regarda autours d'elle, cherchant un coin à l'ombre. Rien à l'horizon. Elle irait bien se baigner, mais était-ce vraiment raisonnable ? Surement pas. Mais elle ne pouvait pas rester sous le soleil. Elle s'approcha donc de la rive. L'eau ne donnait pas envie de se baigner, mais il faisait tellement chaud. Elle s'approcha doucement. Son coeur battait à tout rompre et elle n'osait plus bouger. Puis elle mit une patte dans l'eau, ce qui eu un effet tout à fait bénéfique sur sa patte. Elle mit l'autre. Elle releva la tête, à l’affût. Les reptiles géants n'avaient pas bouger. Mais elle voyait bien qu'ils l'observait. Elle s'avança encore jusqu'à être dans l'eau jusqu'au ventre. Cela faisait tellement de bien. Elle ferma les yeux de seconde et soupira. Pourquoi était-elle partie déjà ? Pour retrouver son frère. Surement mort. Certainement, même. Mais elle n'osait pas y croire. Il ne pouvait pas être mort. C'était juste impossible. Elle savait que ses parents avaient périt dans l'accident, elle les avaient entendues hurler de douleur... Elle rouvrit subitement les yeux en entendant un grand clapotis. Un énorme caïman s'approchait, battant rapidement de la queue. Elle sortit en courant de l'eau. Son coeur battait vite. Malgré la douleur, elle ne cessa pas de courir. Elle avait pousser un rugissement apeuré quand elle avait vu l'énorme crocodile. Elle courait sans plus s'arrêter, clignant des yeux plusieurs fois. Ses yeux étaient brouillés de larmes. Elle avait eu tellement peur. Puis elle heurta quelque chose de grand (plus grand qu'elle en tout cas). Elle se retrouva part terre. Elle se releva aussi vite qu'elle le put et regarda ce qu'elle avait heurtée en reculant. Un lion, couleur marron. Avec des yeux qu'elle n'avait jamais vu. Un peu clair que l'autre. Elle baissa la tête et les oreilles, l'air confuse. Elle se tassa sur elle-même et ferma les yeux. Il n'avait pas l'air content du tout.

Ua les rouvrit et se redressa un peu. Il avait peu être quelques centimètres de plus qu'elle, mais il n'était pas si grand que ça ! Elle essaya de lui "parler" en lui adressant un regard confus. Et un petit sourire désolée. Que faire de plus ? Elle s'assise sur le sol. La terre lui collait à la peau. Elle se lécha gracieusement le ventre. Elle détestait être crade quand elle rencontrait quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uvuvi
~ Nouveau(elle) Venu(e)
~ Nouveau(elle) Venu(e)
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: J'étais légere comment l'air, jusqu'à ce qu'on coupe mes ailes. [PV Uvuvi]   Sam 15 Mar - 20:16

Une journée comme les autres. Banale. Aucun meurtres commis jusqu'à présent. Peut-être sa ne saurait tarder ? Bref. Je me promenais machinalement sur les terres des exilés. Regardant, observant les autres. Observant les êtres pitoyables que sont les membres du clan. Ce n'est pas tout à fait un clan mais c'est tout comme. Un groupe quoi. Et à la tête la reine et sa fille Kibuwa. Que j'admire. Qui deviendras bientôt chef. Peut-être devrais-je tué la reine pour que Kibuwa devienne tout de suite chef ? Je verrait. Mais je risque d'être chassé des terres exilés. En même temps je suis déjà exilé. Pourquoi l'être une deuxième fois ? Je marchais perdu dans mes pensées quand quelque chose me fit sortir de mes rêveries. Un truc m'a heurté. Et ce truc n'est autre qu'une simple lionne a mes yeux. Cependant ayant des brûlures. Elle risque de bien regrettée de m'avoir heurtée. Personne ne croise mon chemin sans un bon coup de crocs.

Je la regardait. Bombant mon poitrail pour paraître plus grand. La lionne reculas de quelques pas tout en se relevant. Elle essayait de me faire des signes d'un air de dire désolé. Des excuses c'est pas assez. Et puis la petiote a pas de langue ? Un crocodile le lui a mangé peut-être ? Je fronçait les sourcils et prit un air sadique. - Et ben ? Un crocodile t'a coupé la langue petiote ? Je me moquait ainsi ouvertement d'elle. Ce qui, je trouvait, rigolo.

Par la suite peut-être verrais-je de sa punition pour m'avoir heurté. Pour le moment j'ai envie de jouer un peux avec la petite. Je laissas donc mon air sadique sur mon visage, et commenças a lui tourner autours. J,ai envie de m'amuser.. de lui faire peur.. de la faire souffrir. Moi, c'est sa qui m'amuse. Mais je ne saute pas de suite a la gorge de mes victime. Je m'amuse a les faire souffrir avant, c'est bien plus amusant.

Je disait donc, que je lui tournais autours.

Je la regardait droit dans les yeux en la détaillant. Elle est crème et des brûlures vers l'arrière train et l,avant main ainsi qu'un œil aveugle. Une simple lionne. Très simple. Point belle ou spéciale.

Une lueur assassine ou perfide, comme vous voulez, passait dans mes yeux. Je commenças a la bousculer, tout doucement puis violemment.

Par la suite je la fit trébucher. Je fit mine de rien, comme si ce n'était point voulu. - Oups.. pardon. Un petit rire rauque s’échappa du fond de ma gorge.

J'ai bien hâte, de voir la réaction de la lionne. La lionne qui ne sait pas parlée. mmm.. est-elle muette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J'étais légere comment l'air, jusqu'à ce qu'on coupe mes ailes. [PV Uvuvi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu étais un tribut, comment te débrouillerais-tu lors des Hunger Games ??
» comment ranger vous vos dies ???
» Comment découper la mousse
» sopa de fideo/soupe...
» fleurs découpées et embossées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Roi Lion 4, La Guerre des Clans :: Zone à RP :: Les Terres Interdites :: La Rivière aux Crocodiles-
Sauter vers: